Premier site de vente de loisirs aériens en France
Contact    01 83 62 12 12
ISABELLE
Responsable accueil

 

La liberté de voler en quelques foulées…

Qui n’a pas rêvé un jour de s’envoler en courant face au vent ou en sautant d’une dune ? Le développement rapide du parapente depuis les années 80 a véritablement mis ce rêve d’Icare à la portée de tous. Une aile à caisson en tissu, des suspentes, un harnais et le tour est joué!

Évidemment, la technique s’est fort développée depuis les premières voiles et le parapente se rapproche aujourd’hui plus du vol à voile (planeur) que du parachutisme, avec des ailes de plus en plus performantes.

Les parapentistes décollent généralement depuis une pente mais il existe aussi une possibilité - plus rare mais très utile en plaine - de se faire treuiller, un peu comme un cerf volant.

À quoi s’attendre ?

Après probablement avoir vu quelques décollages, vous recevrez un petit briefing de votre moniteur qui vous expliquera le déroulement du vol et les consignes de sécurité. Votre moniteur vous équipera d’un harnais et étalera sa voile sur le sol pour lui permettre de bien se gonfler lorsque vous prendrez votre course d’envol. 
Une fois ce petit rituel effectué et si les conditions de vent sont propices, vous vous élancerez en courant (ou en laissant glisser vos skis sur la neige si c’est en hiver). Vous sentirez alors une discrète mais efficace pression vers le haut du harnais sur vos cuisses et le sol se dérobera sous vos pieds. 
Vous serez surpris par le silence du parapente, tout au plus un petit soufflement de vent comme si vous faisiez du vélo. Par contre vous entendrez les sons du sol comme si vous étiez à côté. Vous vous installerez un peu plus confortablement dans la « sellette » (le siège) et commencerez à vraiment profiter du vol. 
Votre moniteur prendra probablement quelques photos à l’aide d’une perche télescopique. Souriez! Et pour les super-motivés, le moniteur expliquera le maniement de base du parapente. Peut-être pourriez-vous même « tâter » un peu les commandes si les conditions le permettent?
Vous vous rapprocherez progressivement du fond de la vallée et votre moniteur placera le parapente en face de la zone d’atterrissage (généralement un champ en bordure de route) en faisant quelques virages. Il vous expliquera à nouveau la position à prendre pour un atterrissage optimum et vous serez au sol tout en douceur et avant même d’avoir réalisé. Vous n’aurez alors plus qu’une envie: Recommencer!

Qui peut participer ?

À peu près tout le monde : enfants accompagnés, adultes, groupes… Demandez tout de même à votre médecin si vous avez une pathologie ou en cas de doute. Notez qu’il est possible que la taille des ailes disponible et le poids et la taille du moniteur impliquent des limites de poids et de tailles pour le passager (voir la rubrique « condition à remplir » de chaque offre en ligne).

 Notre classement indicatif (peut varier d’une offre à l’autre)

Adrénaline               6

Condition physique  7

Confort                     6

Quels équipements prévoir ?

Chaussures de sport ou de randonnée, vêtements type coupe vent, gants, bonnet, lunettes de soleil. Ne pas amener d’objets contondants (ciseaux, couteaux, limes à ongles...). N’oubliez pas aussi d’amener une pièce d’identité et votre carte embarquement ! Bon vol !

A savoir :

Le parapente est très tributaire des conditions météorologiques et le lieu de décollage pourra varier d’un jour à l’autre en fonction de la direction du vent (le prestataire vous y amènera en camionnette depuis le lieu de RDV généralement). Contactez votre prestataire quelques heures avant le RDV pour vérifier que le vol pourra avoir lieu. Les vols annulés pour raisons opérationnelles entraînent - bien entendu – la prise d’un nouveau rendez-vous (contacter votre prestataire) !

Le parapente n’est pas une activité dangereuse mais à risques comme c’est le cas pour de nombreux sports, notamment aériens. La présence d’un professionnel lors des vols tandems ou pendant les stages de formations permet de garantir une approche 100% sécuritaire de l’activité.

Il n’y a pas de sensation de vertige en parapente, car on ne touche pas le sol.

Comment pilote-t-on un parapente?

Les parapentes se pilotent très simplement à l’aide de deux poignées (une dans chaque main) permettant de freiner aérodynamiquement un bout d’aile par rapport à l’autre, ce qui fait tourner l’appareil. L’action simultanée des deux poignées de freins est également utilisée en phase d’atterrissage pour ralentir l’appareil avant le posé. A noter également l’existence sur certaines ailes de différents systèmes de réglages d’incidence de l’aile (accelérateurs, trims) qui permettent de voler plus ou moins vite (environ 10-15 km/h de variation sur un total de 50).

Le parapente en chiffres

Nb de pilotes : environ 30.000

Nb de voiles: environ 20.000

Nb de clubs : environ 1000

(stats françaises)

Caractéristiques d’une aile de parapente biplace (magnum 09-41):

Capacité d’emport : 2 personnes

Masse à vide: 8,9 Kg !

Masse max : 220 Kg

Taille : 14,5m * 5m (à plat)

Nombre de cellules : 46

Matériaux : Skytex

 


Régions : Midi Pyrénées - Rhône Alpes - Provence Alpes Côte d'Azur - Languedoc Roussillon - Alsace