Premier site de vente de loisirs aériens en France
Contact    01 83 62 12 12
 

ARTICLES RECENTS


ACCUEIL BLOG Et si vous deveniez pilote d'avion de tourisme?

Prendre les commandes d’un avion de tourisme est un rêve? Vous y pensez mais vous n’osez pas? Vous estimez peut-être que c’est compliqué et que vous n’allez pas y arriver? Ou encore, vous vous dites que c’est très cher? Mais en réalité, qu’en est-il?
Tentons ici une synthèse des choses à connaître afin de se lancer sereinement dans une formation de pilotage sur avion léger.

C'est à bord d'avions écoles, comme ce Dr-400 2+2, que les apprentis pilotes font leurs premières armes.

C’est à bord d’avions écoles, comme ce Dr-400 2+2, que les apprentis pilotes font leurs premières armes.

En réalité, piloter un avion n’est pas vraiment plus compliqué que de (bien) conduire une voiture. A vrai dire, les mêmes qualités sont requises : attention, prudence, rigueur, anticipation sont les maîtres mots de l’art du pilotage. Pas non plus besoin d’être fort en mathématiques ! Vous comprendrez rapidement que piloter consiste surtout à écouter l’instructeur et à reproduire ce qu’il vous demande de faire.

Piloter un avion de tourisme, c’est aussi quitter le sol et y laisser ses préoccupations du moment. Le pilotage permet de découvrir la beauté de notre planète vue d’en haut , de raccourcir le temps entre les distances pour se rendre vers de superbes destinations. Enfin, c’est réaliser un rêve !

Est-ce cher ? Pas plus que de fumer un paquet de cigarettes par jour. Piloter, c’est aussi voler avec des amis et partager les coûts ou encore augmenter les distances de vols. Compter entre 85 et 155 euros en moyenne de l’heure de vol, en France. Ce tarif est variable en fonction de la localisation de l’école, de l’école en elle-même, et du type d’avion utilisé.

Avant d’y arriver et d’atteindre ce but, il faudra passer par une école de pilotage agréée par le Ministère des Transports (ATO) au sein de laquelle exercent des instructeurs diplômés, encore appelés Flying Instructor (FI). Inutile de chercher très loin ! Avec plus de 450 terrains y compris dans les DOM TOM, il y en aura forcément un près de chez vous.

Quelle école choisir? école de pilotage professionnelle, Aéroclub ou les deux? Si l'on se place du point de vu de l'élève cela dépendra du service que vous attendez et du prix que vous êtes prêt à payer. Mais au final c'est le rapport humain avec l'instructeur et les moyens de formation qui feront la différence. Y a t-il des cours théoriques dans l'école? Les avions sont-ils en bon état et disponibles? Le programme de formation vous parait-il complet? Si le moniteur est inspirant pour vous, s'il vous parait serieux et pédagogue, ce sera probablement le bon. Si l'on se place maintenant du point de vue de l'économie du pays et de nos régions, il vaut mieux passer par des professionnels, l'idéal étant quand un professionnel et une assocition travaillent en synergie sur un même terrain. Vous profitez alors des avantages des deux type de structures.

Voler permet de redécouvrir notre patrimoine autrement. Ici, le survol du château de Chantilly en Piper PA-28.

Voler permet de redécouvrir notre patrimoine autrement. Ici, le survol du château de Chantilly en Piper PA-28.

Être élève pilote

La formation d’un pilote s’effectue suivant un programme officiel élaboré par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), qui doit avoir été abordé dans son intégralité avant que l’élève pilote soit présenté au test final en vol pour l’obtention de son diplôme de pilotage avion. L’école de pilotage est auditée par l’autorité qui observe les éventuels écarts à la réglementation officielle et émet des recommandations. L’inscription à une école de pilotage induit une inscription auprès de l’autorité. Cette inscription peut se faire, le plus souvent, à tout moment de l’année.


Avant toute chose, elle nécessite d’obtenir un certificat d’aptitude auprès d’un médecin agréé « aéronautique ». En ce qui concerne l’aviation de loisir, un certificat médical de Classe 2 suffit.


Ensuite, la formation au pilotage peut réellement débuter. Celle-ci se divise en 2 grandes parties.
D’une part, l’obtention du diplôme de pilote nécessite de suivre le programme de cours théoriques qui sont, dans une majorité des cas, dispensés par des instituts spécialisés tel que L’Institut MERMOZ en E Learning ou directement sur place, au sein de l’école de pilotage. Le programme aborde des thèmes variés : connaissance de l’avion, le pilotage, la navigation, la météo, la réglementation , les facteurs humains. Parfois, ces formations sont appuyées par des compléments de cours en salle de formation dans votre école, ou par des ouvrages de référence pour cette préparation. Cette partie comporte une part de travail personnel afin d’être prêt le jour du test, de type QCM.

La seconde est une partie pratique qui se déroule à bord de l’avion et consiste à l’apprentissage du pilotage en lui-même avec un instructeur.

Seul avec votre instructeur, tel un cours particulier, vous apprendrez l’art du pilotage. Votre instructeur est un pilote qui a acquis sa qualité d’enseignant à l’issue de stages effectués dans des centres de formation d’instructeurs. Vous pouvez ainsi lui faire pleinement confiance.

Vous comprendrez rapidement que son rôle de guide et de référent est essentiel. Il vous fera découvrir, analyser puis maîtriser les différents aspects du pilotage d’un avion. Le vol type en instruction débute toujours par un bon briefing, qui définie l’objectif du vol. A lieu ensuite la visite pré-vol qui se fait autour de l’avion ; l’occasion d’exécuter les premiers éléments de théorie et faire les premières check-list. Une fois installé en place pilote, siège réglé, casque et micro placés, vous pourrez commencer à rouler doucement vers la piste pour partir voler. Bien sûr, votre instructeur, pilote qualifié, est à vos côtés pour assurer votre sécurité durant toute la durée de l’exercice.

Quel objectif viser ?

Selon vos disponibilités et vos possibilités, vous pourrez obtenir l’un des titres aéronautiques suivants :

-Le Brevet de Base de pilote avion (BB) qui est un titre prévu par la réglementation française. Il sanctionne, notamment, le fait que le candidat soit apte à manier correctement l’avion et à voler seul aux abords de l’aérodrome.

-La Licence de Pilote Privé avion (PPL (A)) qui est un titre prévu par la réglementation européenne. Il apprend la manière de naviguer.

Les conditions de délivrance, la validité ainsi que les privilèges sont détaillés ci-dessous. Il est à noter que le Brevet de base n’accorde que des privilèges restreints. Le BB peut aussi être une étape dans la progression et il est possible de poursuivre la formation en vue de l’obtention du PPL(A). Le coût des brevets n’est donné qu’à titre indicatif et varie en fonction du candidat (âge, fréquence des vols). Des bourses peuvent être allouées aux plus jeunes.

Si le pilotage vous intéresse mais que vous hésitez encore à passer votre brevet, de nombreux organismes associatifs ou entrepreneurials peuvent vous proposer des vols d’initiation afin de vous faire découvrir les joies du pilotage. De quoi vous donner un bon premier aperçu de ce qu’est le pilotage !

Informations complémentaires :

Le Brevet de Base – BB :

  • Privilèges :
    Le Brevet de Base (BB) autorise le vol seul à bord :

    – dans un rayon de 30 km autour de l’aérodrome de départ (hors des espaces aériens contrôlés ou réglementés) et au delà avec des autorisations additionnelles,
    – en régime VFR (c’est à dire en vue de repères au sol) et au-dessus du territoire français.
  • Conditions d’obtention :
    – avoir 15 ans révolus le jour de l’examen en vue de l’obtention du brevet,

    – avoir suivi une instruction au sol et une instruction en double commande d’au moins 6 heures de vol,
    – avoir effectué, comme pilote seul à bord, au moins 20 atterrissages et 4 heures de vol sur avion,
    – avoir passé une visite médicale auprès d’un médecin agréé aéronautique,
    – satisfaire à l’examen théorique (QCM de 60 questions) puis à une épreuve pratique en vol.(exercices de maniabilité)
  • En pratique:
    – Nécessite généralement entre 25 et 35 heures de formation en vol. Le coût du brevet peut donc être estimé autour des 3 000 euros, en fonction de l’école et du type d’avion.

Le Brevet et Licence de Pilote Privé – PPL(A) :

  • Privilèges :
    La licence de Pilote Privée (titre européen appelé PPL) permet de piloter un avion en tant que commandant de bord, de voyager et d’emporter des passagers sans limitation de distance et sans rémunération.
  • Conditions d’obtention :
    – avoir 17 ans révolus le jour de l’examen en vue de l’obtention du PPL,

    – avoir effectué au minimum 25 heures de vol en double commande,
    – avoir effectué, comme pilote seul à bord, au moins 10 heures dont 5 heures en navigation,
    – Effectuer seul à bord une navigation d’au moins 150 Nm (270 Kms) avec 2 atterrissages et arrêt du moteur sur 2 aérodromes différents du terrain de départ.
    – avoir passé une visite médicale auprès d’un médecin agréé aéronautique,
    – satisfaire à l’examen théorique (QCM de 120 questions) et à l’épreuve pratique en vol.(exercices de maniabilité et de navigation)
  • En pratique :
    – Nécessite environ 50 à 60 heures de formation. Le coût du brevet peut donc être estimé entre 6 000 et 7 000 euros, en fonction de l’école et du type d’avion.
NOS SUGGESTIONS DU MOMENT !
Suggestion du moment
Baptême de l'air au-dessus des 3 Vallées, au départ de Méribel (74)
à partir de89,00 €
Suggestion du moment
Vol d'initiation au pilotage avion de tourisme (env 30 min) près de Paris
à partir de115,00 €
Suggestion du moment
Baptême de l’air en montgolfière à Fontainebleau (77)
à partir de229,00 €
Suggestion du moment
Vol en deltaplane au-dessus du lac d'Annecy (74)
à partir de145,00 €
Suggestion du moment
Baptême hélicoptère près de Porto-Vecchio, en Corse (2A)
à partir de89,00 €
Suggestion du moment
saut en parachute tandem à Merville près de Lille (59)
à partir de270,00 €
Suggestion du moment
Simulation de vol en avion de ligne près de Nantes (44)
à partir de119,00 €
Suggestion du moment
vol d'initiation en parapente au Viaduc de Millau (12)
à partir de90,00 €
Suggestion du moment
Vol en hélicoptère au-dessus du Bassin d'Arcachon et Cap Ferret (33)
à partir de205,00 €